Jeu de rôle gatesien
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La vision d'Elowny

Aller en bas 
AuteurMessage
Owl

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 19/11/2007

MessageSujet: La vision d'Elowny   Dim 22 Aoû - 14:57

Juste pour éviter d'avoir à me souvenir de ce que j'ai pu dire sur la vision d'Elowny, je mets là les passages où elle est évoquée.

Sinon, je suis partie du principe qu'on reçoit une vision tout d'abord floue, et qu'au fil du temps, en plus d'être de plus en plus détaillée, des bribes, en lien avec la vision, parviennent aussi, comme des pièces de puzzle pour permettre d'identifier le destinataire (comme ce qu'Elowny a vu avec les Anteyefs, où le lieu de sa vision lui apparait de jour, ainsi que le destinataire, et même une de ses connaissances). Sachant aussi qu'Elowny, peu concentrée, ne se souvient pas de tous les détails (elle réagirait probablement si l'elfe menacé se trouvait juste devant elle, mais elle n'est, actuellement, pas capable de le décrire). S'il y a quelque chose que tu trouves limite pour l'univers Pene Kuôme, n'hésite pas à le dire, si je viens juste de l'écrire je peux modifier, ou si tu n'es pas d'accord avec ma façon de voir, on peut interpréter autrement. De même, si, pour l'histoire, tu veux intégrer un élément particulier à sa vision.

Lorsqu'elle est avec Praen :
Avant qu'elle n'ait fini sa phrase, les alentours s'obscurcirent, tandis que disparaissait le jeune garçon et que les maisons devenaient de vagues formes larges et sombres. Devant Elowny se trouvait désormais un homme de haute stature, dont les cheveux relevés laissaient entrevoir les oreilles au bout pointu. La main posée sur le pommeau de son épée, un air sévère sur le visage, il semblait surveiller les environs. Une ombre surgit soudain derrière lui, plaquant un couteau contre sa gorge. L'arrivant prononça quelques mots dans un langage que la jeune femme ne comprit pas, pas plus qu'elle ne put saisir la réponse qui lui fut faite. Au moment où la pression de l'arme se fit plus forte, Elowny poussa un cri.

Avec Anwelh (rien de nouveau) :
Au-dessus d'elle, les rayons de la lune caressaient un visage qui persistait à demeurer non-identifiable. Une partie d'elle-même voulait fermer les yeux pour ne pas voir ce qui allait suivre mais une fois encore le couteau surgit sur le cou de l'elfe tandis que les mots qui sonnaient si étrangement aux oreilles de la jeune femme étaient prononcés par l'assassin. Sans réfléchir, Elowny, horrifiée de ce qui allait suivre, se jeta sur les deux individus...

Lors de la cérémonie des Anteyefs (pour celle-ci, j'ai profité du fait qu'elle était dans une espèce de truc mystique. Elle a donc le droit, tel que je le vois, à un "cadeau bonus" : un genre d'intervention de sa part, qui n'arrive pas autrement - dans l'ordre normal des choses, à chaque fois qu'elle cherche à ne plus être simplement spectatrice, la vision s'évanouit - et cette intervention lui permet d'attirer l'attention de l'elfe afin de l'identifier, et de faire le lien avec sa vision) :
Des images nettes apparurent rapidement dans sa tête, des arbres aux feuilles vertes étroites et aux petites fleurs blanches. Des arbres qu'elle ne connaissait pas... Le soleil qui brillait au-dessus de sa tête éclairait pleinement ce qui ressemblait fortement à un camp militaire. Elle se mit à déambuler à l'intérieur. Tout lui paraissait tellement normal, comme si une part d'elle-même savait ce qui allait arriver et que tout se déroulait tel que cela était prévu. Elle était probablement endormie. Il n'y a que dans un rêve que l'on peut être sûre que tout se passe comme il le faut. Le camp était désert, ce qui ne la surprit pas, pas plus que le fait d'apercevoir soudain un soldat en grande discussion avec un autre. Ils s'arrêtèrent de parler en la voyant, lui jetant un regard incrédule. Des elfes ! Voilà qui était fort amusant ! Elle s'avança vers eux et les salua joyeusement. Elle se mit soudain à fixer l'un des deux elfes, il y avait quelque chose... Elle s'approcha de lui, plaça sa main de façon à assombrir son visage.

- Vous êtes l'elfe de ma vision ! s'écria-t-elle, ravie. Je vous ai trouvé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://les3moines.canalblog.com/
 
La vision d'Elowny
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Developpement touristique: Vision du gouvernement
» Vision cauchemardesque [Pv : Dark_Sky (Sora) et Oeil d'Argent]
» [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses
» [THEME] En prévision du bal [PV]
» révision démarreurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Marche Des Ames :: Histoire et présentation générale :: Histoire et histoires-
Sauter vers: